Les Startups du spatial

5 juillet 2024

Lors de son déplacement au Centre spatial Guyanais, Emmanuel Macron a annoncé le soutien de la France aux startups françaises engagées dans la création de mini-lanceurs. Le port spatial de Kourou a l'ambition de devenir un port spatial multi-fusées, notamment pour accueillir les futurs micro-lanceurs en développement en Europe.

4 startups françaises ont déjà été retenues. Les startups Latitude et HyPrSpace ont remporté l’appel d’offres pour des micro-lanceurs capables de mettre en orbite une charge utile entre 100 et 200 kg à 400 kilomètres d’altitude.                                                                

Latitude devrait effectuer son 1er vol fin 2026 et HyPrSpace en 2027.

La startup Sirius Space, et la filiale d’ArianeGroup, MaiaSpace, ont quant à elles été sélectionnées dans un autre appel d’offres visant à mettre en orbite une masse plus importante à plus de 600 kilomètres d’altitude (700 kg pour Sirius et 1,5 tonne pour MaiaSpace). Sirius opérera son 1er vol fin 2027 alors que MaiaSpace anticipe un lancement en 2027.

Les Echos et La Tribune

Nous contacter par mail : infos@destination-etoiles.com